Responsabilité sociale

Dans le cadre de sa politique d’investissement communautaire, le Port de Montréal a renouvelé son soutien à sa communauté avoisinante en 2017. Ces voisins résident dans les quartiers qui jouxtent le territoire du port : ils se retrouvent dans les arrondissements de Ville-Marie, de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, et dans les villes de Montréal-Est et de Contrecœur.

Soutien financier à nos voisins

Plusieurs organismes ont bénéficié de notre soutien financier, notamment Vélopousse-Maisonneuve de la Corporation d’animation des places publiques, l’espace collectif du Village au Pied-du-Courant, Jeunes musiciens du monde, le Cap Saint-Barnabé, l’Antre-Jeunes de Mercier-Est, la Maison des enfants de l’île de Montréal, le programme de persévérance scolaire Samajam, le voilier-école d’ÉcoMaris, les croisières patrimoniales à Pointe-aux-Trembles et les Fêtes du 350e anniversaire de la Ville de Contrecœur. Selon notre politique d’investissement communautaire, nous subventionnons des projets qui concernent l’environnement, l’éducation reliée aux carrières maritimes et le développement socio-économique.

L’économie sociale, j’achète!

Par ailleurs, en 2017, nous avons signé la Déclaration d’engagement de l’Initiative montréalaise « L’économie sociale, j’achète ! ». Par cette déclaration, le Port s’engage à considérer parmi ses fournisseurs potentiels de biens et services des entreprises d’économie sociale. Cette démarche contribue à la vitalité du territoire et à l’essor des communautés.

Accès au fleuve

Quant au vaste projet du terminal de croisières, il comporte un important volet social. Les nouvelles installations accordent une large place aux espaces publics et à l’accès au fleuve. De plus, l’édifice abrite le nouveau Centre d’interprétation portuaire dont la vocation est de faire découvrir au grand public les activités portuaires de même que le rôle du Port dans l’histoire de la Ville de Montréal. Au total, en 2017, près de 25 000 personnes ont visité son exposition gratuite Histoire de navires.

Communications

Dans un souci de bonne communication bidirectionnelle et de transparence envers sa communauté, le Port de Montréal informe et consulte les parties prenantes touchées par ses projets de développement et par ses opérations. Ainsi, en 2017, nous avons tenu trois portes ouvertes et ateliers ainsi que plusieurs rencontres avec nos parties prenantes impliquées dans le cadre du projet de terminal à conteneurs à Contrecœur. 

On se parle, on écoute…

Nous avons aussi communiqué avec les parties prenantes concernées par le projet du nouveau terminal à conteneurs Viau et du nouveau terminal de croisières. De plus, deux rencontres ont eu lieu avec le comité de bon voisinage, qui réunit des représentants des voisins et des partenaires du Port.

Par ailleurs, le Port a participé à 37 rencontres et évènements du milieu associatif de sa communauté avoisinante. 

Responsabilité sociale

Le Village au
Pied-du-Courant

…Et on agit

Au cours de l’année, l’APM a traité 89 plaintes, à comparer à 36 en 2016. Cette augmentation s’explique essentiellement par la mise en service du nouveau terminal à conteneurs Viau. Pendant la période de rodage, les opérations ont entraîné un excès de bruit. Depuis, les voisins ont été entendus et des mesures d’atténuation ont été prises, en concertation avec Termont, l’opérateur du terminal.

Publications

En ce qui a trait aux communications au grand public, nous avons publié deux éditions de Carnet de bord, un magazine électronique offert gratuitement sur notre site web qui a pour objectif de familiariser le grand public avec les opérations et les activités portuaires, et de faire connaître le rôle du Port de Montréal dans l’économie et la société.

En 2017, nous avons également diffusé à nos milliers d’abonnés 12 infolettres Portinfo Express ainsi que 16 communiqués de presse reliés aux activités de l’APM.

En outre, la présence du Port de Montréal dans les médias sociaux s’est accrue : le nombre total d’abonnés aux pages du Port sur Twitter, Facebook, LinkedIn, Instagram et YouTube a fait un bond spectaculaire, passant de 19 699 en 2016 à 28 509 en 2017.

Ressources humaines

En septembre dernier, l’APM a reçu la certification de la Gouvernance au féminin pour ses mesures en matière de parité, une reconnaissance de son rôle dans la promotion de la place des femmes en entreprise. 

En 2017, l’APM et trois syndicats d’employés ont procédé au renouvellement de leur convention collective respective pour une période de dix ans assurant la stabilité des relations de travail jusqu’en 2027 pour les professionnels et techniques, jusqu’en 2029 pour les employés marins, et jusqu’en 2030 pour les employés cols bleus. Ces trois ententes bénéficient à l’ensemble des employés. Elles confirment le lien de confiance entre les employés et le Port de Montréal, et elles représentent une contribution importante pour le développement du Port et la poursuite de ses grands projets.

Formation

Par ailleurs, les employés et cadres de l’APM ont reçu au total 3 166 heures de formation, en 2017.

Pour en savoir plus sur le bilan social de l’APM, consultez notre rapport annuel de développement durable 2017.

Développement durable